La confusion des sentiments – Stefan Zweig

L’histoire raconte le quotidien d’un jeune homme qui préfère une vie libertine au dévouement intellectuel attendu de ses études. Sa vie prend une tout autre tournure lorsqu’il devient l’élève d’un professeur pour qui il éprouvera une profonde admiration, après avoir assisté à son cours fascinant sur Shakespeare. Ce professeur va l’encourager à lire, réfléchir et étudier plus qu’il ne l’a jamais fait. Stefan Zweig explore l’évolution de cette relation particulière entre le professeur et le jeune homme en démontrant les effets à la fois salvateurs et destructeurs de la passion sur la vie de ses deux personnages. ⁣

La confusion des sentiments fait partie de ces livres qui m’ont laissée perplexe. J’ai beaucoup aimé l’histoire et sa symbolique mais je pense que la fin aurait pu être bien meilleure. Je dirais que je l’ai préférée à Vingt-quatre heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig parce que je l’ai trouvée beaucoup plus riche, intéressant et encore mieux écrit. La plume de l’auteur est très imagée et poétique, un aspect de l’écriture qui est très important pour moi. Malgré ma déception quant à la fin du livre, je pense que c’est un livre à lire. Stefan Zweig reste une référence en matière d’analyse sentimentale et de compréhension de la complexité de l’être humain.⁣

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s