Madame Bovary – Gustave Flaubert

Madame Bovary fait partie de mes héroïnes préférées de la littérature Française. Lorsque j’ai lu l’histoire d’Emma Bovary il y a quelques années, je me suis retrouvée dans sa propension à la rêverie et dans son sentimentalisme qui la fait réfugier dans la lecture. C’est ainsi que j’ai commencé à m’intéresser au terme “bovarysme” qui renvoie à la relation particulière au monde d’Emma: sa “passivité nostalgique et fascinée”. Bien que le “bovarysme” fut initialement associé à la condition de la femme au XIXème siècle, il est de plus en plus utilisé pour décrire un refus de la monotonie de la vie moderne. ⁣

Aujourd’hui j’aimerai partager avec vous certains de mes passages préférés: ⁣

“Pourquoi déclamer contre les passions ? Ne sont elles pas la seule belles choses qu’il y ait sur la terre, la source de l’héroïsme, de l’enthousiasme, de la poésie, de la musique, des arts, de tout enfin ?”⁣ ⁣
“Quelle meilleure chose, en effet, que d’être le soir au coin du feu avec un livre, pendant que le vent bat les carreaux, que la lampe brûle.”⁣ ⁣
“Son coeur, comme les gens qui ne peuvent endurer qu’une certaine dose de musique, s’assoupissait d’indifférence au vacarme d’un amour dont il ne distinguait plus les délicatesses”⁣ ⁣
“Elle se laissait aller au bercement des mélodies et se sentait elle-même vibrer de tout son être comme si les archets des violons se fussent promenés sur ses nerfs.”⁣ ⁣
“Elle confondait, dans son désir, les sensualités du luxe avec les joies du cœur, l’élégance des habitudes et les délicatesses du sentiment.”⁣

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s