La Grande librarie

Ce matin, en allant à l’université j’écoutais le podcast de la fameuse émission la grande librairie présentée par François Brusnel. Le sujet du jour était “A quoi sert la lecture?” et a animé le débat des invités de l’émission: Orhan Pamuk (Prix Nobel de littérature 2006), Erik Orsenna qui présente son ouvrage “Voyage au pays des bibliothèques”, Abd Al Malik qui retrace le rôle qu’a joué la littérature dans sa vie, un rôle salvateur qui lui a permit de sortir de la délinquance ainsi qu’Estelle-Sarah. Chaque intervenant a montré à sa manière singulière, le pouvoir de la lecture et les possibilités infinies qui en découlent. Certaines expressions clés m’ont marquée par leur véracité et leur originalité:

  • “Les livres sont des lieux de vivre”
  • “Les écrivains m’auront fait des confidences”
  • “S’enfermer avec un livre c’est être dans une conversation privilégiée”
  • “Un livre c’est un pays des possibles”
  • “Une république qui a réussi est un territoire qui n’a plus dans son vocabulaire l’expression “la culture ça n’est pas pour moi”
  • “Quand on lit, on est pas passif mais on fait de la cocréation, de l’interprétation qui fait que nous ne lisons jamais le même livre de la même manière”
  • “Comment pouvons nous créer de meilleures sociétés si nous ne lisons plus, nous avons besoin de lire pour repérer le possible”
  • “La culture c’est la possibilité d’être plus grand que nous sommes”

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s